La jeunesse, thème du mois de mai

 pour Lettre du Gouverneur, Rotary Club, Youth Exchange

Revivez l’épopée du programme Youth Exchange animé par Dominique Anselin avec de passionnants témoignages de nos jeunes depuis leurs pays d’accueil.

La jeunesse au cœur de l’action rotarienne

rédigé par Dominique Anselin

Conscient du formidable potentiel que représentent les jeunes, le Rotary a placé la jeunesse au centre de ses préoccupations depuis bien longtemps.

Les Youth Exchange (YE)

C’est sous l’impulsion notamment de clubs suisse, belges, danois, italiens et français que naquirent les premiers Échanges de jeunes. Entre 1930 et 1974, le Rotary considéra que des échanges
pouvaient être organisés, mais sous l’entière responsabilité des clubs et des districts. En 1974 le Conseil de législation officialise et légalise le programme YOUTH EXCHANGE, qui devient effectif le 1 er janvier 1975.
Ce programme est devenu aujourd’hui une véritable « institution » puisque ce sont plus de 10 000 jeunes de 15 à 19 ans qui tous les ans découvrent d’autres façons de vivre et d’étudier à l’étranger
en immersion totale durant une année scolaire… Ce sont des amitiés nouées et des souvenirs à garder pour la vie qui nous permettent de dire que ce programme est une des plus belles entreprises
qui œuvre pour la paix dans le Monde.
Grâce à vous membres et Présidents des clubs Rotary qui parrainez un jeune qui part (OUT ) et un jeune qui arrive (IN), nos idéaux d’universalisme et de paix sont portés très haut.
Si les Etas Unis sont les premiers contributeurs en nombre de jeunes envoyés et reçus, la France avec plus de 600 jeunes par an occupe la troisième place derrière le Brésil, talonnée par le Mexique
et l’Allemagne.
Si les Échanges longs (une année scolaire) sont les plus connus, de nombreux jeunes partent aussi en Échange familial d’été (Échange court de 1 à 2 mois). De nouvelles formes d’Échange
concernant les jeunes étudiants et les jeunes professionnels (NGSE) sont entrain de se mettre en place.

Interact, Rotaract et…

Il faudra néanmoins attendre la deuxième partie du XX e siècle pour que le Rotary crée, outre les programme d’Échanges de jeunes, des structures résolument tournées vers la jeunesse et les clubs
de jeunes : Interact, Rotaract et tout récemment aux USA le Baby rotary ! Depuis les années 1960 pour les clubs Interact et dix ans plus tard pour les clubs Rotaract, le Rotary a pris résolument conscience non seulement du potentiel de la jeunesse dans la réalisation des voies du Rotary, mais aussi du fait que la capacité de nos clubs à vivre et à se développer était liée à sa vision et à son ouverture vers la jeunesse.

«  En 1960, le président du Rotary de l’époque, Harold T. Thomas, a encouragé les Rotary clubs du monde entier à étudier les moyens de motiver les jeunes à s’impliquer dans le service à autrui, d’aiguiser leur intérêt pour leur collectivité et de leur donner la possibilité de développer leur aptitude au leadership. »

Si des pays comme les USA et de nombreux pays Anglo-Saxons et sud-américains utilisent ce potentiel immense que représente les clubs de jeunes, certains pays dont hélas la France peinent à
intégrer ce postulat de développement dans les faits Notre déclin en effectif devrait amener à une prise de conscience des clubs !!

La jeunesse au sein du district 1760

Il semble que des clubs français aient participé aux YE dès les années 1990. Quoiqu’il en soit, les gouverneurs des six ou sept dernières années ont insufflé une nouvelle dynamique en donnant à la
Commission Jeunesse un soutien et des moyens qui nous permettent de « rivaliser » avec les autres districts français et d’envoyer (les OUT), accueillir (les IN) avec un encadrement formé et d’une
grande disponibilité, entre 20 et 30 jeunes tous les ans.
Beaucoup de rotariens se posent encore des questions sur le programme YE. Nous allons vous l’expliquer en déroulant le parcours d’un jeune candidat français au YE, et en vous proposant quelques témoignages.
Il s’agit d’un garçon ou d’une fille de 15 à 18 ans, lycéen qui a le projet de faire une année scolaire dans un autre pays. Ce projet est partagé avec ses parents, ce qui est une condition impérative. La
famille comme le jeune ne sont dans 95% des cas pas rotariens, la plupart ne connaissent même pas le Rotary. Dans ces recherches (amis, école, Internet…) il a trouvé le site français dédié à ce
programme crjfr.org.
Inscrit généralement au printemps de l’année N-1, il lui faudra successivement :
– Trouver un club Rotary qui le parraine
– Choisir trois pays de destination (dont un seul de langue anglaise)
– Être sélectionné par la commission jeunesse de son club parrain, puis par la Commission
jeunesse du district
– Remplir un dossier complet sur son cursus scolaire, son état de santé, ses motivations.
Au mois de décembre se tient tous les ans la réunion de « sélection » qui réunit tous les candidats du district 1760, ainsi que leurs parents. Ce n’est qu’à l’issue de cette réunion que le choix du pays
de départ est arrêté et que les dossiers sont envoyés aux districts étrangers au fur et à mesure. Le jeune ne connaitra sa destination qu’entre les mois de mars et mai de l’année N-O. Cette période permettra au club parrain de lui donner une culture rotarienne afin qu’il représente dignement le Rotary, son club et son pays la France à l’étranger.
Nous ne retenons que des jeunes qui puissent être des ambassadeurs de notre pays, de nos idéaux rotariens et de notre culture… L’expérience des dernières années, nous a démontré qu’ils ne nous ont pas démentis et nous sommes fiers d’eux.
Une  « journée des au-revoir » réunissant les OUT sur le départ et les IN sur le point de rentrer dans leur pays, se tient vers le mois d’avril et c’est une très belle manifestation regroupant deux promotions ; les parents d’accueil et les responsables jeunesse des clubs parrains.
Entre le 15 juillet et le 15 août, les YE OUT s’envolent pour leur pays de destination. Une expérience de vie commence : nouvelle famille d’accueil, nouveaux rythmes scolaires, nouvelle langue, nouvelle nourriture etc… ils rentreront dans 10 mois, changés et armés pour leur vie
d’adulte.
Pour leurs parents débute une nouvelle expérience avec l’accueil du jeune YE IN.

La vie du YE IN en France…

Arrivé le 27 août à l’aéroport de Marignane, le jeune IN est intégré dans sa famille d’accueil, dans son lycée français. Il va apprendre le français, vivre au rythme de cette famille et participer à
quelques réunions et actions de son club parrain.
La Commission Jeunesse du district avec l’aide des clubs les plus engagés va réunir les YE périodiquement pour des sorties et des activités de découverte leur permettant de se connaître, de
devenir amis et de former un véritable groupe.
D’abord le Week-end d’intégration en septembre : trois jours où les jeunes se rencontrent ; où ils sont formés aux règles de la vie en France et aux obligations du YE…
Ensuite plusieurs week-ends de neige (Briançon en novembre et Barcelonnette en janvier) sont l’occasion pour une bonne partie d’entre eux de découvrir la montagne, la neige et le ski. Ce sont
des moments inoubliables qui forgent de vraies amitiés…
Que les clubs parrains soient encore remerciés pour leur dévouement et leur implication notamment les clubs qui depuis des années s’investissent dans l’action jeunesse et qui en retirent un bénéfice de dynamisme : Briançon dont vous lirez l’historique, Apt Cavaillon, Aix, Alès qui tous les ans parrainent plusieurs jeunes depuis des années… et les clubs qui se sont mis au diapason :
Marseille, Aix Ste Victoire, Aix Tholonet, Aix Mazarin, Gémenos, Aubagne, Istres, Martigues, étang de Berre, Salon Alpilles et Crau, Pertuis, Carpentras, l’Isles sur la Sorgue, Nîmes, La Ciotat-
Ceyreste , Marseille Rive Neuve, Aix Eguilles, Ventabren, Bagnols-sur-Cèze, Guillestre, Aix-Trévaresse.

Je forme le rêve qu’un jour tous les clubs de notre district aient parrainé au moins une fois un jeune YE…

Les témoignages de nos jeunes

Témoignage d’Adèle Crouigneau en Argentine

Témoignage de Camille Prosutto au Japon

Témoignage de Jules Caia en Russie

Témoignage de Marine RICO en Thaïlande

Témoignage de Tom Feix-Durin aux USA

Témoignage du club de Briançon

Témoignage de parents

Une excursion sur la Sainte-Victoire

Articles récents

Start typing and press Enter to search